Monthly Archives: juillet 2009

Le 9ème Collectif des sans-papiers, le NPA, les Verts, la FA, les collectifs AC!, le Comité Chiapas, RESF, l’Union syndicale Solidaires, dénoncent les violences policières à Montreuil

Communiqué du 9ème collectif des sans-papiers: Le 9ème Collectif des sans-papiers dénonce les violences policières à Montreuil à la suite de l’expulsion du lieu La Clinique, les tirs à bout portant à la tête de flashball sur les manifestants qui ont causé la perte d’un œil à un camarade, les blessures, les arrestations

Notre défense collective ne se construira pas en un jour. Contre toutes les polices. Organisons-nous.

Après la manifestation du 13 juillet : Communiqué n° 4 de l’Assemblée de la Clinique en exil CONDÉS, HORS DE NOS QUARTIERS La clinique occupée à Montreuil n’a jamais été un centre culturel ou alternatif, mais un lieu d’organisation politique et de mise en question de la gestion de la ville et de nos vies.

Mais que fait la police ?

Et oui, ma bonne dame, mon bon monsieur, que fait la police ? Nous sommes bien à Montreuil, vous et moi : Montreuil, Seine-Saint-Denis. Qu’on y habite ou qu’on y passe, on a des yeux pour voir que ça ressemble peu à l’image qu’en donnent les journaux et les politiques.

Tir à la tête : La préfecture s’exprime, la presse imprime (cip-idf)

« Un jeune homme a perdu son œil mais pour le moment il n’y a pas de lien établi de manière certaine entre la perte de l’oeil et le tir de flashball » (sic) Une fois de plus, c’est la version policière qui sert à nier les brutalités commises par la police elle-même.

Appel à manifester contre les violences policières lundi 13 juillet à Montreuil (cip-idf)

A bout portant et sans sommation, la police exécute ses basses œuvres. Mercredi 8 juillet à la nuit tombée, les forces du maintien de l’ordre ont massivement tiré au flashball sur les participants au rassemblement de soutien aux expulsés de la Clinique, un immeuble de Montreuil (93) occupé collectivement depuis quelques mois.

Chasse à l’opposant à Montreuil : la police vise la tête, un manifestant perd un oeil (cip-idf)

Mercredi 8 juillet à 6H du matin, la police et le Raid ont procédé à l’expulsion de la Clinique occupée, 42 boulevard de Chanzy à Montreuil, un immeuble vide situé place du marché qui, depuis janvier 2009, avait été investi par de nouveaux habitants et accueillait de nombreuses activités collectives

Communiqué suite à l’expulsion de la Clinique et à la soirée du 8 juillet

Depuis le 28 janvier, l’ancienne Clinique située à la Croix de Chavaux à Montreuil, vide depuis des années, était occupée. Durant plusieurs mois, ce lieu a permis à une vingtaine de personnes de se loger, et à bien plus de s’organiser, face aux problèmes de logements,aux institutions sociales ;